montage

ENFANCE, CULTURE, MUSIQUE & PEDAGOGIE

Expériences pédagogiques


Nos archives

Numéro 1 : Poésie, musique et arts plastiques / 06-2023

Numéro 2 : Le chant prénatal / 07-2023

Numéro 3 : Les techniques corporelles pour les musiciens / 08-2023

Numéro 4 : Focus sur le Créa,
Centre de création vocale et scénique d’Aulnay-sous-bois / 09-2023

Numéro 5 11 23 : Musique, arts et handicap

Numéro 6 : Focus autour de l’édition jeunesse / 01-2024

Numéro 7 : Les femmes et la musique


Constance Félix,
conteuse,
a répondu à nos questions.

Pourquoi êtes-vous devenue conteuse?

Le conte est pour moi une seconde peau, sa structure m’habite, petite j’inventais déjà des contes. Je suis devenue conteuse par hasard, je n’avais jamais rencontré de conteurs ou de conteuses. Je ne savais pas que ça pouvait être un métier. J’ai fait une école de théâtre, des stages de danse, de chant, de tragédie grecque… et par la suite j’ai rencontré une personne qui voulait faire visiter Paris aux enfants de façon ludique. Le projet ne s’est jamais réalisé mais j’ai commencé à écrire des contes inspirés des lieux du patrimoine, puis je me suis immergée dans la mythologie que je racontais au Musée d’Orsay.

Enfin j’ai appris que le musée de la musique cherchait des conteurs, alors j’ai écrit deux contes inspirés des instruments de musique de leur collection et c’est là que j’ai commencé à raconter régulièrement. Voilà maintenant plus de 25 ans que j’interviens là-bas parfois accompagnée d’un ou d’une musicien(ne).

C’était le tout début d’internet, mon compagnon m’a créé un site «www.1001contes.com » sur lequel je mettais un conte audio par semaine que j’écrivais.

Quel est votre répertoire ?

Pendant très longtemps je ne racontais que les contes que je créais. Pour moi tout sujet pouvait être raconté sous forme de conte. J’ai créé des contes sur l’environnement, sur la gourmandise, inspirés de la grande Histoire, sur la science… Je me suis baladée un peu partout avec mon chapeau à histoire, racontant de-ci de-là dans des médiathèques, des centres sociaux, pour les mairies, dans des théâtres.

Vous contez dans des cadres très divers, auprès d’adultes et enfants.
Pourquoi ce choix ?

A l’hôpital Robert Debré, je propose des contes au chevet, et j’incite les enfants à se raconter à travers un conte. Pour les adultes je propose une approche thérapeutique via le conte pour aborder leurs peurs et leurs difficultés.

J’ai organisé également des balades contées pour adulte dans et autour de Paris. C’était une façon de plonger dans une époque, de s’immerger grâce aux images du conte dans des événements historiques.

Le conte permet de s’interroger sur le sens de la vie, de s’identifier et de partager nos interrogations communes. Souvent poétique, il s’adresse davantage au cœur qu’à la tête. Il émeut nos sens. C’est un moment de partage intense, il nous rassemble dans ce que nous avons de commun. On rit, on pleure, on se laisse porter comme une catharsis.

Le conte rassemble aussi les générations. Parfois le public est surpris, il s’attend à une lecture, à une conférence mais pas à du spectacle vivant. Il redécouvre l’émerveillement, heureux d’avoir encore accès à leurs oreilles d’enfant, à se laisser prendre par une histoire.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Aujourd’hui je conte beaucoup au château de Vincennes où l’on m’a demandé d’écrire des histoires inspirées par les lieux. Ainsi qu’au musée du Louvre où je découvre avec délice à travers les œuvres, les mythes et les contes des civilisations anciennes. L’année prochaine je vais explorer un nouveau lieu, je prépare une visite-conte pour la Sainte Chapelle de Paris et une balade contée autour de Notre-Dame. Mon projet est de créer un spectacle de conte autour de la femme, que j’aimerais proposer aux festivals. Et de proposer aux collèges l’épopée de Gilgamesh qu’ils étudient en classe.

Contes filmés
"Louvre sur les Mythes" - petitlouvre -

Les petits contes, Mythes et légendes et Contes de saison (Automne et Eté)

Podcast du Musée de la musique :


Le-musicien-linstrument-invisible


Le-palais-de-cristal


Le-singe-sonneur


La-tortue-qui-revait-de-voler


Geronimo-et-le-dragon

Publications:

« Pierrot de la Lune » co-édité par les éditions de Louvre et les éditions Faton Novembre 2020
« Les Princes poètes » co-édité par les éditions de Louvre et les éditions Faton Mai 2021
« Le secret d’Eugène Delacroix » co-édité par les éditions de Louvre et les éditions Faton 2022
« Le Murmure de l’Univers » contes inspirés des lois cosmiques du Kybalion. Edité par amazone 2022

Le site de Constance Felix : 1001contes


Nos archives

Numéro 1 : Poésie, musique et arts plastiques / 06-2023

Numéro 2 : Le chant prénatal / 07-2023

Numéro 3 : Les techniques corporelles pour les musiciens / 08-2023

Numéro 4 : Focus sur le Créa,
Centre de création vocale et scénique d’Aulnay-sous-bois / 09-2023

Numéro 5 11 23 : Musique, arts et handicap

Numéro 6 : Focus autour de l’édition jeunesse / 01-2024

Numéro 7 : Les femmes et la musique